2002-09-18

Il est reconnu que certains polluants peuvent, chez certaines personnes, être des facteurs déclenchant de processus pathologiques. Parmi ces facteurs, on peut citer les métaux lourds, les pesticides, les désherbants et des dérivés du benzène utilisés dans l'industrie pétrolière, dans les centrales électriques et hydrauliques (PCB, organochlorés).

La plupart de ces polluants conduisent à la formation de radicaux libres de l'oxygène, conférant ainsi une accumulation d'oxydants dont les substrats privilégiés sont, entre autres, les graisses de nos membranes cellulaires et des acides aminés. L'oxydation de substrats physiologiques est à la base de pathologies auto-immunes.
On sous-estime donc les risques encourus par les populations exposées à de
tels polluants.

Il existe une susceptibilité génétique se manifestant physiologiquement au niveau de certains récepteurs de nos cellules. Parmi ceux-ci les lymphocytes, composants majeurs de notre système immunitaire, peuvent posséder génétiquement ou ne pas posséder des récepteurs pour des structures organiques (haptènes) transportant des métaux lourds.
Un métal n'est jamais antigénique par lui-même mais, lorsqu'il est lié à une structure organique, physiologique ou non, il forme ce que l'on dénomme un haptène. Un haptène est une structure organique capable d'induire ou de stimuler la production d'anticorps. Dans le cas d'une modification de structure 'une structure physiologique par un métal lourd, le composé physiologique devient antigénique. La sensibilité génétique variant d'une personne à l'autre, les syndromes et les maladies présentées peuvent varier d’un individu à l’autre pour une même source d’intoxication.
Indépendamment de la susceptibilité génétique, l'effet cumulatif peut jouer un rôle important, surtout à partir du moment où nous nous trouvons avec des doses qui dépassent les seuils de protection physiologique, seuils liés à la concentration de nos métallo-thionéines, protéines riches en résidus cystéine jouant le rôle de tampon régulant la bio-disponibilité des métaux physiologiques.
Quant aux effets de synergie entre polluants, nous devons reconnaître que certains composés tels que des insecticides et des désherbants peuvent jouer le rôle de chélateurs de métaux lourds et, de par leur liposolubilité, induire des troubles neurologiques.

Il existe un test basé sur la mise en évidence de l'existence ou non en surface de nos cellules de récepteurs aux métaux lourds qui pourrait être appliqué à d'autres types de polluants.
Il s’agit d'un test de transformation lymphoblastique in vitro utilisé actuellement pour mettre en évidence la mémoire lymphocytaire d’un contact avec des haptènes de type « métalliques ». Ce test porte le nom déposé de MELISA, acronyme de Memory Lymphocyte Immuno Stimulation Assay.
Ce type de test pourrait assez facilement être appliqué à d’autres xénobiotiques tels que des pesticides ou des polluants organiques. Une personne génétiquement sensibles à des métaux lourds peut présenter des symptômes pathologiques mal définis et non objectivables par une approche toxicologique classique et cependant se révéler être sensible au niveau immunologique à certains métaux dont la concentration est inférieure au seuil de détection pondéral.
A notre avis, le test de transformation lymphoblastique s'impose lorsque les méthodes d'investigation dites classiques ne permettent pas d'expliquer les symptômes présentés par le patient.


Jean-Claude Leunis

Persvoorstelling 18 september 2002, Huis van Parlementairen, Brussel.


Jean-Claude Leunis is scheikundig bioloog, gespecialiseerd in fysiologische en zware metalen (ULB)

147.000 euro voor lokale journalistiek

2020-09-14

BRUSSEL - De Vlaamse Regering heeft op 2 juni 2020 definitief beslist over het bedrag van de noodfondsen om de COVID-19-pandemie op te vangen. Daaronder ook projectsteun aan Journalismfund.eu, via het Fonds Pascal Decroos project, voor lokale projecten van freelancejournalisten die op weinig andere ondersteuningsmaatregelen een beroep kunnen doen.

Meer dan 1000 journalisten gesteund

2020-08-27

BRUSSEL - De jury van het Fonds Pascal Decroos kwam afgelopen dinsdag samen voor het beoordelen van de aanvragen van de laatste ronde. De jury evalueerde de kwaliteit van de aanvragen als zeer hoog, dus de concurrentie was groot. Na een lange beraadslaging kende ze een beurs toe aan 16 van de 24 ingediende projecten. Meteen werd ook de kaap van 1000 gesteunde journalisten gerond.

Stel je kandidaat voor postgraduaat IRJ

2020-08-20

MECHELEN - Data-analyse, archiefonderzoek, WOB-aanvragen, ... het zijn slechts enkele tools voor onderzoeksjournalisten die het postgraduaat Internationale Researchjournalistiek aanreikt. De lessen starten op 15 september 2020.